BIENVENUE SUR CE SITE

Les agents sous statut 2003 représentent aujourd'hui nationalement pres de 13% des agents travaillant dans PÔLE EMPLOI.
Les agents publics qui peuvent se sentir oubliés et isolés trouveront sur ce site les informations qui les concernent.
Ce site sera aussi l'outil qui leur permettra de suivre l'actualité de ce statut.

POUR RECEVOIR LES NOUVELLES INFOS

SUD EMPLOI HAUTE-NORMANDIE. Fourni par Blogger.
vendredi 10 août 2012


Isabelle BENAFLA
J'ai commencé mon expérience à l'ANPE en 1984 (oui je sais j'ai des collègues qui sont nés cette année là ! ).
Agent Administratif à Paris et en banlieue après 1 an 1/2, je suis revenue dans ma ville natale de Pont-Audemer où je suis devenue Conseillère Adjointe par concours et puis Conseillère.

Je suis maman de 2 enfants (et aussi de certaines collègues qui se reconnaîtront : ma faiblesse de maternage...).
Épouse d'un cheminot syndiqué à SUD RAIL, nos valeurs familiales sont l'entraide, l'altruisme et la tolérance.

J'ai fait de très belles rencontres à l'agence, des personnes de tous horizons ; imaginez 27 ans dans la même agence : pour certaines et certains une vraie vie de famille : naissances, mariages mais aussi décès, tous ces événements qui rapprochent les gens. J'espère être à la hauteur face à vos préoccupations et m'investir pour vous aider dans votre quotidien.

Marc HEDEBAUX
Ancien agent administratif ANPE, chargé de l’inscription et de l’actualisation des Demandeurs d’Emploi, puis Prospecteur Placier à Grand-Quevilly, Louviers, Evreux Centre, Evreux Sud, Saint Etienne du Rouvray, par la suite Conseiller Principal détaché en Mission Locale quelques années, puis Conseiller Référent à Evreux Sud et enfin, Louviers sous le label Pôle Emploi.

Un long parcours en affleurement des lignes managériales pour bien les connaitre et m’y confronter de manière critique et orthodoxe.

Immergé dans le bain plus ou moins limpide de la vie d’un Agent parmi les Agents, toujours du Service Public, avec ses réussites et échecs, « contre » et « avec », qui construisent l’expérience, toujours proche de mes collègues pour l’aide et le soutien, je me mets aujourd’hui au service de Vous, ceux du statut 2003, pour défendre votre intérêt lors des Commissions Paritaires Locales en m’appuyant sur les outils et l’esprit de notre syndicat. Solidaire, Unitaire et Démocrate.



Eric LEBARBENCHON
Ayant glissé mon pied dans l’embrasure de la porte de feu ANPE, en tant qu’assistant de gestion (indice 235, inférieur au SMIC !!!!!), je suis devenu par la grâce d’un concours interne (hé oui cela existait encore !) conseiller adjoint. Ma carrière s’arrêtera, je le sais à ce niveau…sauf miracle...dommage ! J’ai encore une bonne décennie à vendre ma force de travail à mon cher employeur…

J’ai comme d’autres, combattu ce fichu statut 2003, je le défends aujourd’hui ! Attaché a une certaine idée du service public…

Madame Lagarde nous avait promis POUR TOUS « le meilleur des deux » . Hélas, je ne vois rien venir. « Le pire » est arrivé et continue au détour des différents changements (logiciels, congés, informatique hors d’usage (ou sont les écrans 22,23 voire 27 pouces pour les collègues travaillant en  continu sur écran ? tickets resto…). Ce statut, il faut le faire vivre, et tendre vers ce qui nous était promis, non pas l’extinction d’une espèce (comme le pensent certains), il faut en faire la preuve de l’attachement aux valeurs d’un vrai service public de haute qualité ! Le meilleur des 2 pour tous, pour avoir enfin les moyens d’offrir à nos usagers (pas des clients !), des conditions honorables d’accueil, de conseil, de soutien, d’orientation….Faisons de nos valeurs un atout.



Alain PIMOULLE
Havrais de naissance et âgé de 51 ans, je suis rentré en février 1993 comme conseiller à l’ANPE de Fécamp, puis au Havre Vauban. Après avoir passé le concours interne, j’intègre l’agence d’Harfleur en octobre 2001 entant que conseiller référent.
Comme beaucoup d’entre-nous, j’ai connu mes meilleures années de travail àl’ANPE, mais ça, c’était avant... A l’heure du droit d’option, je n’ai pas hésité très longtemps et ai choisi de garder le statut 2003, par pure conviction. Si je comprends les collègues qui ont opter pour le statut privé pour de meilleurs salaires, j’estime que la CCN de PÔLE EMPLOI est une régression majeure par rapport au statut public. Et si l’on retire les avantages pécuniaires, il reste bien peu de choses. Fini les CPL pour tous, l’avancement automatique garanti, les concours internes permettant de faire carrière... Et bonjour l’arbitraire à tous les étages !
Pour moi, il n’est pas entendable que les agents sous statut 2003, alors qu’ils ont la même charge de travail, ne perçoivent pas les 13 ème et 14 ème mois, et que leur niveau de salaire soit inférieur aux collègues sous CCN.
Il n’est pas acceptable non plus que les agents qui ont choisi la CCN ne puissent bénéficier d’avancement automatique, des CPL et des concours internes...
En bref, à travers mon engagement dans SOLIDAIRES SUD EMPLOI, je travaillerai à la consolidation et à l’amélioration du statut 2003, mais également à ce que tous les agents puissent bénéficier du meilleurs des 2 anciens statuts.