BIENVENUE SUR CE SITE

Les agents sous statut 2003 représentent aujourd'hui nationalement pres de 13% des agents travaillant dans PÔLE EMPLOI.
Les agents publics qui peuvent se sentir oubliés et isolés trouveront sur ce site les informations qui les concernent.
Ce site sera aussi l'outil qui leur permettra de suivre l'actualité de ce statut.

POUR RECEVOIR LES NOUVELLES INFOS

SUD EMPLOI HAUTE-NORMANDIE. Fourni par Blogger.
jeudi 21 février 2013

Dans une interview accordée aux Echos datée de jeudi dernier, Marylise Lebranchu, ministre en charge de la Fonction publique a annoncé que le gouvernement proposera dans la prochaine loi de Finances, la suppression du jour de carence des fonctionnaires en cas d'arrêt maladie.

SUD EMPLOI Haute-Normandie est satisfait de cette annonce, qui répond à une revendication portée par SUD EMPLOI associée à la CGT, au SNAP et au SNU (lire notre article du 5 novembre 2012).

La décision de Mme LEBRANCHU mettra fin à une inégalité, puisque les agents de statut 2003 perdaient un jour de salaire en cas d'arrêt maladie et ne pouvaient pas bénéficier de la subrogation dès le premier jour d'arrêt, contrairement aux agents de statut privé.

Cela montre bien, en dépit d'une idée hélas trop répendue, qu'il n'est jamais vain de lutter pour défendre nos droits et les intérêt des salariés !



dimanche 10 février 2013
Après plusieurs reporst, les opérations de carrière pour 2013 devraient se dérouler Mardi 12 février prochain.

La CPLU (Commission Paritaire Locale Unique) siègera l'après midi à la Direction régionale Pôle Emploi Haute Normandie.

Ces opérations de carrières concernent les avancements accélérés et les passages en carrières exceptionnelles des agents sous statut public, dit "statut 2003".

Pour 2013 dans notre région les quotas sont restreints à :

pour les avancements accélérés hors ZUS :

1 Niv. 1
3 Niv. 2
1 Niv. 3

pour les avancements accélérés des unités en ZUS :
  
2 Niv. 2


pour le accès aux carrières exceptionnelles :

Aucune possibilité.


Lundi toute la journée et mardi matin, nous pourrions être amenés à contacter par téléphone ou mail, les collègues "proposables" dont la liste établie par la Direction Générale nous a été communiquée.

Amis du "2003" .... à bientôt peut-être. 



samedi 9 février 2013
 .


SUD emploi était là, à Rouen le 31 janvier 2013.

Drapeaux bien levés, Solidaires Unitaires et Démocratiques,  les SUD ont manifesté le désir de tous les agents de notre service public, de voir s'améliorer ce que nous devons aux résidents de France.

Nous avons revendiqué une augmentation des moyens mis à notre disposition ainsi qu'une amélioration de l'organisation et des "manières de diriger" à Pôles emploi.

Nous avons manifesté contre ce management proche du harcèlement des "Barrons" et autres "petits ducs" sur leur "petit personnel".
Harcèlement qui, nous l'espérons (le cas contraire serait embarrassant pour beaucoup), échappe à l'oreille de notre Directeur Général Jean Bassères.

Sud emploi a compris, car c'est une évidence, que ce 31 janvier 2013 à Rouen comme partout en France, il ne s'agissait pas de l'avenir de l'unique Fonction Publique.
L'enjeu dépasse largement les simples Ministères !


Ce dont il s'agissait, c'est de l'ensemble des services que l'État doit aux citoyens.

Plus évident encore, nous avons crié les désarrois de nos collègues du statut 2003.  

C'est pour eux principalement que nos voix ont porté !
Ce statut 2003 que le législateur, d'abrogations en ratures, décarne et déchire, sans pouvoir s'en défaire.
Ce statut 2003 qui va devoir se battre sans lieu ni légitimité de parole et pour lequel, de ce fait, nous nous demandons s'il est bien "normal" que l’Établissement Public Administratif qu'est Pôle emploi, fasse fi à ce point d'une partie de ses salariés : "les 2003" !
 

C'est pour cela, que bien qu'ils soient en majorité sous statut privé, les SUD Emploi de Haute Normandie ont été massivement en grève et ont gonflé la manifestation de Rouen dont voici un bref aperçu.